• Cuzco-Machu Picchu

    Cuzco est une ville incroyable qui vous ravira malgré le nombre impressionnant de touristes. Tuons de suite un mythe tenace: Cuzco n'est pas, loin s'en faut, une ville dangereuse. Attention toutefois si vous y arrivez directement car la ville est à 3300m d'altitude.

    Il y a deux Cuzco: la ville nouvelle, sans intérêt pour le touriste, et la ville coloniale aux rues pavées, bordées de bâtiments magnifiques. Avant d'être le point de départ pour le Machu Picchu c'est surtout une ville qui mérite 3-4 jours de visite.

    Il y a foule d'hôtels et de restaurants, vous recommander quoique ce soit est impossible. Fiez-vous à votre instinct. Si vous discutez vous pourrez, selon la catégorie de l'hôtel, faire considérablement baisser les prix. N'hésitez pas à manger sur la place centrale les jours de marché, un bon cuy rôti, humm....

    Il y a bien entendu beaucoup de vestiges incas dans la région, c'est d'ailleurs pour cela que le touriste vient.

    Les plus proches sont ceux de Sacsayhuaman qui sont impressionnants. Faciles d'accès c'est l'occasion d'une petite balade bien sympa dans les ruines d'une forteresse jamais conquise par les espagnols.

    El valle sagrado (la vallée sacrée) est très belle vallée traversée par le rio Urubamba dans laquelle les incas ont installés le coeur de leur empire. En bout de route le fameux Macchu Pichu.

    Les meilleurs vestiges sont sans conteste ceux de Pisac. Les mardi, jeudi et dimanche il y a un grand marché qui ravira tous ceux qui souhaitent ramener des souvenirs, du textile,etc.

    Ils sont accessibles par le haut ou par le bas du site. N'écoutez pas les fainéants qui vous conseillent la descente, vous perdrez la magie du lieu. En partant d'en bas, c'est à dire du marché, certes vous souffrirez un peu (sic) mais vous serez largement récompensé en voyant le site se dévoiler petit à petit. Un souvenir impérissable. Nous avons regretté de ne pas dormir au moins une nuit à Pisac car le soir le village se vide de ses touristes et redevient lui-même. Ceux qui l'ont fait ont tous été plus que satisfaits. 

    Ollantaytambo est le terminus de la route, là où vous prendrez, si vous le souhaitez, et du bon temps et le train pour Aguas Calientes et le Machu Picchu. Mais Ollantaytambo est surtout une occasion unique de passer quelques jours dans un village inca resté extraordinairement bien conservé. Un peu comme certains village du sud de la France qui vous replonge au moyen-âge. Il y a également de belles ruines. Nous y avons passé trois jours très agréables.

    Le Machu Picchu est évidemment la raison nº1 qui conduit le touriste à Cuzco. Oui le site est très fréquenté et ne rêvez pas de l'avoir pour vous tout seul. Les autres touristes sont comme vous: ils aiment ce qui est beau, intéressant et grandiose et donc ils aiment le Machu Picchu. Nous y sommes allés avec l'appréhension qu'après avoir "vu" l'Egypte rien ne pouvait plus nous surprendre en terme de "ruines". Et bien le Machu Picchu nous a émerveillé! Laissons-là les superlatifs, vous l'aurez compris il est, pour moi, impensable de ne pas visiter ce site malgré le coût très élevé que cela représente. A moins de 150 usd il est difficile de s'en sortir.

    Une précision: Machu Picchu désigne le site mais aussi la montagne sur laquelle s'étendent les constructions et veut dire montagne vieille et Huyana Picchu, le fameux pic pointu, veut dire montagne jeune.

    Pour vous y rendre, deux solutions: le train, au moins une nuit à Aguas Calientes puis le bus au (très) petit matin ou le fameux Camino del Inca, 4 jours de trek.

    Que ce soit l'une ou l'autre solution vous ne ferez rien par vous-même, tout est hyper encadré. La seule variante est de marcher le long du train pour arriver à Aguas mais je ne pense pas que ce soit très intéressant.

    El Camino del Inca est un trek que nous n'avons pas fait mais qui ravit en général ceux qui le font mais tous s'accordent à regretter que leur fatigue à l'arrivée au Machu Picchu les empêchent de profiter pleinement du site. Sans compter que l'arrivée par la puerta del sol se fait un tout petit trop tard pour jouir du lever de soleil et de nuages!

    N'écoutez pas les grincheux qui dévalorisent Aguas Calientes et dormez-y une nuit voir deux. Oui, le village est horriblement "touristiqué" mais peut-il en être autrement?

    Nous ne sommes pas allés aux thermes mais d'autres nous ont dit que c'était sympa. Par contre dès que nous nous sommes posés dans un hôtel nous avons fait une balade bien sympa le long des voies. Vous atteindrez une sorte de jardin botanique qui vous fera découvrir outre une belle cascade les paysages caractéristiques de cette région. 

    Le billet pour l'entrée au site du Machu Picchu doit s'acheter la veille de votre visite soit le jour où vous arrivez à Aguas. Vous pouvez l'acheter à Cuzco ( nouveau bureau : Calle Garcilaso nº227 ) plusieurs jours avant mais attention car il pleut souvent, surtout en janvier-février et l'acheter la veille vous permettra de mieux gérer cet impondérable car le billet n'est ni échangeable ni remboursable. Par internet aussi quand cela marche : www.machupicchu.gob.pe

    Voilà le jour J, enfin la nuit J car si vous voulez faire partie des privilégiés qui graviront le Huayna Picchu il vous faudra être dans les 200 premiers c'est à dire commencer à faire la queue aux bus à Aguas vers 2h du matin. Sinon tranquilles vous pourrez traîner au lit et ne faire la queue qu'à partir de 4h-4h30...Nous sommes arrivés exactement à 4h45 et étions dans la navette 23 ou 24, des navettes de 30 personnes.

    Arrivés en haut, soit au pied du site, il vous faudra attendre l'ouverture à 6h et là deux options: courir pour être les premiers dans les ruines ou filer à la puerta del sol. On vous donnera à l'entrée un plan très clair de l'ensemble du site. Vous pouvez aussi faire tamponner votre passeport.

    Sur le site à 6h15 c'est déjà blindé de monde. Mais la puerta del sol à une heure de marche ne motive pas grand monde si tôt et c'est tant pis...pour eux et tant mieux pour nous! Le lever de soleil, s'il y en a, est incroyable, vraiment un spectacle magnifique. Ceux qui seront allés au Huyana Picchu ne pourront évidemment pas se faire le lever de soleil à la puerta del sol. Attention car l’ascension du Huyana Picchu n'est pas si facile nous a-t-on dit.

    Après vous errerez librement au gré de vos envies. Si vous vous êtes, comme nous, levés "tard", vous pourrez tenter l'ascencion du Machu Picchu proprement dit. Une balade un peu éprouvante mais qui vous donnera des vues spectaculaires sur l'ensemble du site, sans compter que vous serez presque seul. Ah, oui j'oubliais de préciser que toutes ces ascensions se font par des escaliers et, croyez-moi, ce n'est pas de la rigolade! Mais ça vaut vraiment le coup.

    Un conseil: arrivez le plus tôt possible, profitez de la nature, marchez, grimpez, pique-niquez en haut du Machu et enfin vers 14h-14h30 aller voir les "ruines". Deux raisons: d'abord vous visualiserez bien l'ensemble et ensuite la grande partie des touristes rentre directement sur Cuzco et ne dort pas une 2ème nuit à Aguas. Et comme le dernier train retour Cuzco est à 14h30, le site se vide singulièrement. Certes il faudra dormir de nouveau à Aguas. Nous ne l'avons pas regretté, loin s'en faut!

    En résumé Cuzco et sa région méritent bien 10-15 jours voire plus. Un highlight du continent comme on dit!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :