• Florianopolis

    Florianopolis est la grosse  ville d'Ilha Santa Catarina et c'est souvent sous ce nom que l'île est elle-même désignée. La ville se partage entre le continent et l'île à laquelle elle est reliée par un pont (voir carte). Florianopolis

    C'est un lieu très prisé des argentins et des brésiliens du sud, notamment de ceux de la région de Porto Alegre. Aussi est-ce bondé voire invivable l'été. Dédié au tourisme exclusivement balnéaire, Santa Catarina n'a pas grand chose à offrir au voyageur si ce n'est ses plages qui de plus sont loin d'être les plus belles du Brésil.

    Néanmoins nous y avons passé 15 jours- nous devions y rencontrer des amis argentins!

    Les plages venteuses avec beaucoup de vagues sont intéressantes pour qui veut faire du surf et/ou du kitesuring ou même simplement s'amuser dans les vagues...

    Ceci étant l'île est en partie dénaturée par cet afflux de touristes. Hébergements peu agréables, restos laissant à désirer bref vaut mieux aller voir ailleurs surtout si votre temps est compté au Brésil. Le nord de l'île est plus bétonné que le sud qui a su garder un peu de sa nature.

    Des infos quand même. Nous avons logé au "centre" de l'île à Campeche qui fut jadis, parait-il, un calme village de pêcheur. Par rapport à d'autres villages de Santa Catarina la plage très longue s'avère malgré tout tranquille. Attention     toutefois, nous sommes loin du hâvre de paix promis par le lonely planet...

    Nous avions loué une voiture mais il y a un bon réseau de bus et tout peut se faire en transport en commun.Florianopolis

    Une plage agréable toutefois: celle des naufragados à l'extrème sud de l'île. Elle n'est accessible qu'à pied (une heure de marche dans la forêt) ou en bateau. De plus ses eaux sont calmes et elle est peu fréquentée. Une bonne journée. Prévoir pique-nique et eau!

    Nous avons également fait un saut à Porto Belo à environ 60km au nord de Florianopolis sur le continent pour y trouver les eaux vert émeraude du village de pêcheur promis par le LP, encore lui! Si les eaux sont belles les pêcheurs n'existent plus et là aussi le touriste est roi. Pas vraiment d'intérêt donc.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :