• La carretera Austral


    La carretera Austral

    DES PHOTOS

    On en rêvait depuis longtemps de cette fameuse carretera austral. Lors de notre précédent voyage au Chili en janvier 2012, nous étions décidé à la faire.En partant de Chiloe on avait rejoint Hornopiren où on avait été bloqué  (15 jours d'attente pour avoir une place de voiture dans le ferry). Au passage nous avons passés trois jours agréables à Hornopiren qui est un mignon petit village qui nous a donné envie de revenir sur cette carretera austral. 

    On est donc parti plein d'images dans la tête en décembre 2013.

    D'une manière générale soyez prévoyants avec l'argent et l'essence. Il n'y a pas toujours de DAB ou de station. Nous avons utilisé principalement pour ce voyage le guide de la Copec, une sorte de Michelin. Ce n'est pas exceptionnel mais il y a des cartes fiables et quelques photos. En vente dans les stations Copec!

    Pour éviter les problèmes de ferry nous sommes passés par l'Argentine. Nous avons loué une voiture à Bariloche et avons roulé jusqu'à Esquel. La route est goudronnée jusqu'à Trevelin avec ensuite une bonne piste entre Trevelin et Futaleufú (Chili). Le passage de frontière est facile.

    Nous avions loué un véhicule normal ( type clio ). Ça passe partout mais pas bien vite parfois. Un 4x4 n'est pas nécessaire.

    Futaleufu est à juste titre réputé pour sa rivière sur laquelle on peut faire du rafting et du kayak. Il y a une station essence et desLa carretera Austral banques avec DAB. Nous avons fait des balades très sympas autours de la ville et un tour en VTT également très agréable. L'office de tourisme n'a pratiquement que des infos "commerciales" à donner. Tous les renseignements sur la région nous ont été donnés par les propriétaires des cabañas Aguas Blancas qui en plus sont très gentils. Les cabañas sont propres et jolies avec le petit poêle à bois indispensable au sud du Chili même en plein été... Ils prêtent aussi des VTT. 

    Futaleufú - Villa Santa Lucia (2 heures de route): la piste est en bon état mais peu large. Les paysages sont superbes. Vous pouvez dormir sur le trajet chez Veronica à 2km avant Puerto Ramirez. C'est le seul hébergement que nous avons vu d'ouvert sur ce tronçon de route. 

    Villa Santa Lucia - Puyuhuapi: La route était en travaux pour être goudronnée. Normalement vue la vitesse d'avancement, à l'heure actuelle, cela devrait déjà être fini sur une grande partie. 

    Arrêtez-vous pour manger à LA JUNTA à Mi casita de te le long de la carretera. C'est un tout petit établissement mais on y mange très bien. Nous avons dormi dans un petit cabaña (el Colono) très propre au bout de la rue 5 de abril. Il y a une station essence à la Junta. Les km qui suivent sont au départ de la Junta.

    Au km 28 débute le superbe Parque Nacional Queulat. Des forêts, des glaciers, des lacs, des marches, une route sinueuse, un vrai régal!

    Au km 33, il y a une marche de 5 km ( aller ) avec une vue sur le lac Risopatrón. Le départ est très bien indiqué.

    La carretera AustralAu km 45, PUYUHUAPI est un charmant petit village avec un office de tourisme très dynamique. Vous pourrez y échanger des livres et trouver des infos. Il y a pas mal d'hébergements dans le village mais pas grand chose d'extraordinaire. Nous avons apprécié la Hosteria Alemana avec ses chambre impeccables malgré son accueil un brin martial. L'auberge est dans le village sur la route principale. Si vous avez le soleil vous pourrez faire du kayak. Il y a également des thermes mais le tarif nous à démotivé.

    Au km 66 vous pourrez admirer el ventisquero colgante ( le glacier accroché). Il y a deux très belles balades à faire, soit au pied du glacier où vous longez le lac, soit en face du glacier avec une montée raide mais sans difficulté de 1h30 dans la forêt. Il est INUTILE d'aller voir le glacier si, depuis la route, la vue est bouchée par les nuages; elle le sera aussi une fois sur place. Le temps change très vite cependant et ce n'est pas parce que vous vous levez avec une purée de pois que vous n'arriverez pas au glacier avec une vue presque dégagée. Un des charmes de la carretera austral est aussi son temps imprévisible...

    Au km 95 après une série de lacets - cuesta Queulat - débute  "el bosque encantado"  une très belle balade  -1h aller- à travers une forêt primaire pour arriver à un autre glacier. Le départ est très bien indiqué ainsi que le chemin bien marqué. La balade peut se faire même par mauvais temps, ce qui nous est arrivé, bien qu'avec le soleil cela doit être beaucoup mieux. 

    Au  km 100 vous trouverez une bifurcation, avec 33 km de piste pour Puerto Cisnes à l'ouest et 160 km d'alsphate pour Coyhaique à l'est.

    Coyhaique est une petite ville de 50 000 habitants. Il y a plus de services, d'hébergements, de restos, une rue piétonne commerçante bref c'est le centre touristique de la carretera austral. Certains chiliens arrivent directement ici en avion pour faire un petit tronçon de la route ou juste profiter de la ville. A l'aller nous avons dormi au Nomades Hostel, un hôtel boutique super, d'autant plus super que nous sommes arrivés le 3La carretera Austral1 décembre et que, suite à un désistement, ils nous ont fait la chambre à moitié prix (75 usd quand même mais bon pour le nouvel an...).  Puis nous avons dormi dans les cabanas Tio Nino ( très bien et proche du centre) qui organise aussi de la pêche à la mouche.

    Que faire à Coyhaique? Une super balade dans la reserva nacional Coyhaique. Pour y accéder il faut prendre la route 7, la carretera en fait, direction Aisén et tourner à droite juste à la sortie de Coyhaique. Il y a un panneau. Continuez sur une piste jusqu'à l'entrée tenue par la conaf, c'est là que vous paierez l'entrée. Ensuite continuez avec la voiture jusqu'à la laguna verde où tout le monde va faire son picnic.

    Les sentiers sont assez nombreux et tous très bien tracés mais , un peu comme chez un certain magasin suédois, les sentiers ont des petits noms et là c'est un peu embêtant car comme la conaf ne fournit pas de plan et que la boucle arrive à un moment à la croisée de plusieurs sentiers et bien bonjour! Si je suis en train d'écrire ces quelques lignes c'est que je suis de retour à la civilisation mais je me souviens que nous nous sommes un peu égarés. Rien de bien grave, avec un bon sens de l'orientation ça passe. Un conseil, prenez en photo le plan de la conaf ainsi vous ne rencontrerez aucun problème. Cette balade dure environ 4 heures, n'est pas particulièrement exigeante mais elle n'est pas si facile que çà non plus. Vous passerez d'une forêt aux pentes d'un volcan. Vues superbes sur Coyhaique. Un conseil: prenez un bon coupe vent car sur le volcan il vente beaucoup.

    Il y a d'autres possibilités de marche sur Coyhaique mais nous ne les avons pas faites.

    Après nous avons continué la route plus au sud pour arriver, dans un premier temps, à la fin du goudron à Villa Cerro Castillo au pied de la montagne du même nom.  Seul hic, les logements sont désastreux et de plus le 1er janvier, quand nous sommes arrivés, ils sont fermés tout comme les restos...Ceci étant le Cerro Castillo est de toute beauté.

    La carretera AustralNous avons finalement dormi à Puerto Ibañez sur le bord du lago General Carrera. C'est un endroit calme qui jouit d'une excellente luminosité. Une bonne halte. Il y a diverses cabañas et deux ou trois restos. Vous pouvez aller jusqu'àu Salto Rio Ibañez à 7 km (piste vers Levicán à l'entrée du village en venant de Coyhaique).

    Nous sommes ensuite repartis pour 125 km de mauvaise piste (4 heures) pour Puerto Rio Tranquilo incontournable pour sa catedral de mármol. Le petit village est situé au bord d'un lac, jouit de superbes couchers de soleil, de logements décents et de restos corrects. Nous avons dormi dans des cabañas tout neufs "La Rinconada".  La balade à la catedral sera décriée par les inévitables anti-promène couillons dont je suis. Malgré tout  j'ai, à cette occasion, forcé ma nature et ne l'ai pas regretté. Sans être exceptionnel c'est beau. A faire absolument un jour de soleil et sans vent pour le calme des eaux et la lumière à la catedral. Nous avons passé à Puerto tranquilo deux jours bien agréables.

    La carretera austral s'est arrêtée pour nous faute de temps. Nous devions faire demi-tour pour rendre la voiture à Bariloche et nous avons profité du retour pour voir avec le soleil - parfois seulement avec moins de pluie- ce que nous n'avions pas vu à l'aller.

    Nous n'avons donc pas pu aller jusqu'à Caleta Tortel dont on nous avait dit le plus grand bien. Une autre fois, sûrement. Ceci étant la carretera n'est pas une boucle c'est un aller-retour. Il est possible de passer en Argentine à Futaleufeú ou plus au sud à Chile Chico. Mais attention, le côté argentin vers Perito Moreno n'est pas super, loin de là! Ne confondez pas la ville avec le glacier du même nom situé à El Calafate plus au sud à environ 500 km...

    Une chose est sûre, c'est vraiment un bien beau voyage!

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Les ritapofes au chi
    Samedi 5 Mars 2016 à 14:01
    Nous avons fait a/r sur carretera de Puerto montt jusqu a villa ohiggins sans obtenir autorisation de sortie de l auto,prêt à le refaire quel beauté
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :